ENFR

A propos

Origine

Le 15 décembre 2006, réunis à Nairobi, onze Chefs d’États ont signé le Pacte sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la Région des Grands-Lacs.

Ce Pacte repose entre autres sur dix protocoles régionaux parmi lesquels celui portant sur la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles.

Le 15 décembre 2010, à Lusaka, lors du sommet spécial sur la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles, les Chefs d’États ont signé une déclaration dans laquelle ils se sont engagés entre autres à rendre opérationnel ledit protocole. Ils ont approuvé les six outils développés par la CIRGL qui sont notamment : le mécanisme de certification régional, l’harmonisation des législations nationales, la base des données régionales sur le flux des minerais, la formalisation du secteur minier artisanal, la promotion de l’initiative de transparence dans l’industrie extractive ITIE et le mécanisme d’alerte précoce.

Le processus sur l’initiative régionale de lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles (IRRN) invite les organisations de la Société Civile des États membres de la CIRGL à participer comme parties prenantes dans la mise en œuvre de ces différents outils. Un dilemme cependant : comment fonder la légitimité des représentants des OSC de la Région dans le processus ?

Le 18 août 2011, réunies à Bujumbura, les OSC du Burundi, de l’Ouganda, de la RDC et du Rwanda œuvrant dans la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles ont décidé de parer à ce manque. Ils se sont engagées à s’approprier des six outils de la CIRGL, d’en assurer la vulgarisation et la dissémination dans leurs pays respectifs et de lutter contre toutes les formes d’exploitation illégale et du commerces illicite des ressources naturelles principalement les minerais : la fraude, la contrebande, les réseaux maffieux, la corruption et le blanchiment d’argent.

C’est à travers cet engagement signé par les représentants des quatre pays que naitra la Coalition des Organisations de la Société Civile dans la Région des Grands Lacs contre l’Exploitation Illégale des Ressources Naturelles, COSOC-GL en sigle.



Présentation »

La Coalition des Organisations de la Société Civile dans la Région des Grands Lacs, COSOC-GL est une organisation régionale indépendante, apolitique, laïque et à but ..plus d’infos »

Structure »

  La COSOC est constituée par les organes suivantes : L’Assemblée Plénière Le Comité de Pilotage Le Commission ..plus d’infos »

Comité de pilotage »

Le comité de pilotage est composé du Président de la coalition et des Points Focaux de chaque état membre respectif. Le Président, Point focal et ..plus d’infos »

Comité de contrôle »

La Commission de contrôle est l’organe de surveillance et de contrôle de la gestion administrative, financière et du patrimoine l’organisation. Le Président: Magara SIGARA, Ouganda+256 ..plus d’infos »

Secrétariat Executif »

Le Secrétariat Régional Permanent constitue l'organe exécutif et l’outil technique d’appui au comité de pilotage de la COSOC-GL ..plus d’infos »

Organisations membres »

Adhésion »

La COSOC-GL comprend des organisations de la société civile actives dans la lutte contre l’exploitation illégale des ressources naturelles signataires de l’acte d’engagement de Bujumbura, ..plus d’infos »

Nos Donateurs »

La COSOC-GL remercie les différents partenaires pour leurs appuis financiers et techniques, de sa création jusqu'à ce jour

Recherche

Bulletin

Souscrire pour les nouvelles:

Site interne

E-mail

Mot de passe

Contact

Av. Kalehe N 33 Commune d’IBANDA, Bukavu, R.D.C

+250 788 522 497
+243 998 625 895